A la découverte des Hamptons

Les Hamptons sont souvent décrits comme LE lieu de villégiature des riches new-yorkais. Et ce ne sont pas les séries américaines qui nous diront le contraire! Située à l’est de Long Island, dans le comté de Suffolk, cette région représente un véritable style de vie et est aujourd’hui devenue un lieu mythique de l’Amérique.

Pour approcher d’un peu plus près ce « mythe » américain, direction les Hamptons aux aurores. Départ de Manhattan pour découvrir la région et ses maisons de style colonial donnant sur des plages de sable fin. A défaut d’une Ford Mustang des seventies ou d’un hélicoptère, une banale voiture européenne nous attendait. Itinéraire trouvé, voiture louée, nous voilà partis sur les routes américaines.

Sans titre 2

➫ SOUTHAMPTON

C’est la plus vieille colonie anglaise dans l’Etat de New York. Elle doit son nom au comté britannique de Southampton. Les premiers colons sont arrivés en 1640. Ils ont été menés par Shinnecock, un guide indien, sur une terre idéale (maintenant North Sea Road) pour y construire leur première maison. La tribu de Shinnecock, étant fier de l’arrivée des colons, leur a donné une terre et a partagé leurs connaissances de l’agriculture.

Bref, revenons à notre tour des Hamptons. Contrairement à sa cousine anglaise, la Southampton « américaine » est bien plus ensoleillée! La ville est agréable pour se balader, loin du tumulte newyorkais. L’avenue principale, la Main Street, concentre la plupart des commerces, restaurants et cafés, collés les uns aux autres.

DSCN6410

IMG_0637

IMG_0640

Après avoir flâné un bon moment dans les rues de Southampton, retour à la voiture, pour se diriger vers notre second arrêt: Sag Harbor. En chemin, passage dans un coin typique des Hamptons, où les maisons luxueuses donnent sur des cours d’eau et où des voitures américaines de collection stationnent face à la mer.

DSCN6421

DSCN6422

IMG_0745

IMG_0767

➫ Sag Harbor

Quelques minutes plus tard, arrivée à Sag Harbor, une petite commune d’un peu plus de 2000 habitants. Sag Harbor est à l’image des petites villes américaines: une avenue principale où les locaux hissent fièrement les drapeaux américains. La Main Street est une rue assez chic avec des boutiques au style pittoresque. Au bout de l’avenue se trouve une Marina, qui fait de la ville sa renommée, mais qui est malheureusement fermée au public.

IMG_0777

IMG_0782

IMG_0795

1

Le saviez-vous ? Du temps de George Washington, le port de Sag Harbor était le deuxième plus grand port des Etats-Unis, après celui de New York. Quelques années plus tard, la ville devenait une communauté de pêche à la baleine. Cependant, cette période ne dura qu’un temps. D’ailleurs, le Whaling Museum retrace cette histoire. Pour les passionnés de livre, sachez que Sag Harbor est mentionnée dans Moby Dick, l’oeuvre de Herman Melville.

IMG_1428

➫ Montauk

Après s’être promenés dans Sag Harbor, une ville pleine de surprises, direction notre troisième et dernier arrêt: la ville de Montauk. Située à l’extrémité de Long Island, Montauk ressemble à une ville classique de bord de mer avec une plage à proximité, quelques bars pour se rafraîchir et plusieurs boutiques de souvenirs.

IMG_0873

IMG_0837

Promenade dans la ville, découverte des longues plages à l’américaine, avant de se diriger vers Monthauk Point Light. Le phare de Monthauk est le premier phare construit dans l’État de New York et l’un des plus vieux encore en activité aux États-Unis. C’est un site historique datant des Amérindiens de la tribu de Montaukett. A l’époque, les Montukett y construisirent des feux signalétiques pour guider en toute sécurité les canoës chez eux. Plus tard, lors de la révolution américaine, les britanniques, qui occupaient Long Island, continuèrent d’utiliser les feux signalétiques en guise de balise pour leurs navires. En 1792, la construction du site du phare fut autorisée par le Second Congrés sous la présidence de George Washington. Elle permettait ainsi de protéger les bateaux, et surtout de promouvoir le commerce.

Il est possible de visiter le phare : sa visite coûte 9$ pour les adultes et 4$ pour les enfants (et si vous êtes en voiture, sachez que le parking coûte environ 8$). Plus d’information ici.

IMG_0894

IMG_0884

Une pensée sur “A la découverte des Hamptons

  • 24 décembre 2014 à 18 h 06 min
    Permalink

    C’est un sympathique itinéraire que vous nous proposez!! Merci!! On trouve peu d’information sur les Hamptons sur internet mais ça a l’air magnifique!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *