New York au début du XXe siècle (1900-1910)

Au début de l’année 1900, New York devient la plus grande ville du pays avec 3 437 202 habitants, nombre qui a notamment augmenté avec l’arrivée des immigrants venus d’Europe. Par là même, la ville devient la première ville cosmopolite du monde dans laquelle les cultures se mélangent. C’est aussi le siècle des innovations et de la construction. Longacre Square devient Times Square, Coney Island devient un lieu touristique incontournable, le Flatiron est édifié à cette période, tout comme le Manhattan Bridge. Nous vous proposons un voyage dans le temps, entre 1900 et 1910, à travers une série de photographies représentant les rues, la population, le métro ou des quartiers de New York.

Skyline et vue aérienne de New York City
Manhattan skyline from Brooklyn 1907
La skyline de Manhattan depuis Brooklyn (1907).
Shorpy Historical Photo Archive Brooklyn Bridge 1909
Le Brooklyn Bridge et Brooklyn depuis Manhattan (1909).
Brooklyn Bridge 1905 Courtesy of Flickr CC License George P. Hall & Son
Brooklyn Bridge et Lower Manhattan (1905).
Aerial view of Brooklyn Bridge and Manhattan Bridge, New York, c1905
Vue aérienne du Brooklyn Bridge et du Manhattan Bridge (1905).
Times Square

Au début des années 1900, l’intersection entre Broadway et Seventh Avenue s’appelle « Longacre Square ». Il devient Times Square en 1904, lorsque le New York Times a déménagé ses bureaux dans un nouveau gratte-ciel.

Commencée en 1903, la construction de la Times Tower fut achevée en 1904. Le gratte-ciel de 25 étages devient le deuxième bâtiment le plus haut de la ville. C’est à cette époque que cet endroit a commencé à devenir le coeur de Manhattan.

Times Square 1903
La Times Tower en construction (1903).

Longacre Square (Times Square) 1900 New YorkNew York circa 1904. Longacre Square. Soon to be renamed Times Square after the recently completed New York Times tower seen here. Detroit Publishing Company.

Adolph Ochs, le propriétaire du New York Times, a décidé de célébrer son transfert vers ses nouveaux locaux avec un feu d’artifice, tiré depuis le toit du bâtiment, le 31 Décembre 1904. L’évènement devint un succès, attirant 200 000 spectateurs chaque année. En 1907, Adolph Ochs n’arriva plus à obtenir un permis pour les feux d’artifice. Il eu alors l’idée d’installer une sphère de fer et de bois, recouverte d’une centaine d’ampoules tout en haut de la tour. Celle-ci descendait lentement le long d’un mat à minuit. Le New York Times déménagea en 1913 de ce bâtiment, mais la tradition perdura au fil des années.

Times Square, New Years Day 1908 Photo of the first year that the illuminated ball was dropped from atop the New York Times Building. It was actually dropped one minute after midnight.
Célébration de la nouvelle année à Times Square en 1908.
Central Park

Au début du XXe siècle, les familles new yorkaises percevaient le parc comme un refuge, un moyen de s’échapper des immeubles et du tumulte de la ville. C’est à partir de ce moment que le parc a mis en place une circulation séparée pour les piétons, les cavaliers et les véhicules motorisés. West Drive est peu à peu devenue l’endroit privilégié des plus riches pour se promener en calèche, en toute tranquillité à travers le parc.

bethesda fountain, central Park, 1905
Bethesda Fountain (1905).
the Mall 1900
The Mall (1900).
CENTRAL PARK, NEW YORK. 1905.
Central Park Driveway (1905).
Sheep
Troupeau de moutons dans Central Park, photographie prise entre 1900 et 1904.
1904 tennis courts
Cours de tennis en 1904.
The corner of 5th Avenue and 57th Street, with the entrance to the park in the distance.
Photographie de l’entrée du parc, au croisement de la 5th Avenue et de la 57th Street.
Wall Street

L’année 1907 fut marquée par une importante crise financière appelée la « Panique des banquiers ». Le marché boursier s’effondra brusquement, perdant près de 50 % de la valeur maximale atteinte l’année précédente. Cette crise se propagea à tout les États-Unis. Les particuliers se ruèrent dans les banques pour retirer leurs argents et de nombreuses banques et entreprises firent faillite.

New York Stock Exchange 1904
New York Stock Exchange (1904).
Wall Street 1905
Broad Street et le Federal Hall en 1905.
Lower Manhattan circa 1903. Wall Street and Trinity Church, New York.
Wall Street et Trinity Church en 1903.
Flatiron Building

Au début du XXe siècle, la zone autour de Madison Square était un quartier huppé de New York.  On y trouvait notamment « Ladies’ Mile », un des quartiers commerçants les plus réputés de New York. Le terrain formé par l’intersection de Broadway, la 5th Avenue et la 23th Street, était alors très convoité. Mais sa forme triangulaire représenta un défi pour les architectes de l’époque.

En 1899, Harry S. Black acheta la parcelle pour construire un siège pour son entreprise, la George A. Fuller Company. Il enrôla l’architecte Daniel Burnham pour concevoir ce qui devait s’appeler le Fuller Building. Contrairement au gratte-ciel de New York, il utilisa un squelette d’acier révolutionnaire. La construction du building progressa à un rythme très rapide. Le bâtiment fut achevé en Juin 1902, après deux années de construction.

The Flatiron Bldg. 1902 - New York City
The Flatiron Building (1902)

Il était alors l’un des plus hauts buildings de la ville, avec 22 étages et une hauteur de 87 mètres. Il n’a cependant jamais été le plus haut bâtiment de New York (ce titre appartenait au Park Row Building construit en 1899).

1903
The Flatiron Building (1903)

Le Flatiron Building symbolisait l’ambition et le progrès d’une ville alors en plein essor. A l’époque le building possédait une terrasse d’observation à l’étage supérieur, mais rapidement des bâtiments plus hauts l’ont remplacé. Le bâtiment, situé dans un quartier chic, possédait également un restaurant de haut standing : The Flat Iron Restaurant and Cafe.

flatironrestaurantmenucover1906nypl

Découvrez le menu du restaurant du Flation Building en 1906.

Brooklyn Bridge
Brooklyn Bridge in 1905
Brooklyn Bridge en 1905.
New York circa 1908. Brooklyn Bridge.
Promeneurs sur le Brooklyn Bridge (1908).
Statue de la Liberté
Statue of Liberty 1905
La Statue de la Liberté en 1905.
Coney Island

Le début des années 1900 fut l’apogée du tourisme à Coney Island. Un jour de 1906, plus de 200 000 cartes postales ont été envoyées à partir du bureau de poste local.

On the beach at Coney Island1905
La plage de Coney Island en 1905.

Luna Park était l’un des trois grands parcs emblématiques construits sur Coney Island, avec Steeple Park et Dreamland. Il fut rapidement un des parcs les plus en vogue grâce à l’utilisation de stands lumineux avec de multiples ampoules électriques, ce qui était novateur pour l’époque. Mais également grâce à plusieurs attractions célèbres dont une avec des éléphants domestiqués.

New York circa 1905. Coney Island -- Luna Park promenade. Elephants on parade.
Défilé d’éléphants à Luna Park (1905).

Luna Park a ouvert le 16 mai 1903, à 20h. Plus  de 60 000 personnes sont entrées dans le parc la première journée. L’admission était de dix cents, mais il fallait parfois payer pour avoir accès à des manèges plus élaborés (jusqu’à 25 cents). Le parc fut en grande partie détruit par un incendie en 1944.

Luna Park circle swing, Coney Island. 1905

In Luna Park, Coney Island

det 4a06541u, 2/12/08, 9:23 AM, 8C, 5860x7280 (88+423), 100%, Custom, 1/60 s, R50.0, G35.8, B64.6

New York City Street Scenes
It shows the corner of 5th avenue and 42nd street
L’intersection entre la 5th Avenue et la 42nd Street (1900’s).
New York circa 1905. West 23rd Street.
West 23rd Street (1905).

New York 1900

New York circa 1908. Twenty-Third Street east from Sixth Avenue.
23rd Street – 6th Avenue (1908).
New York City circa 1900. Jewish market on the East Side.
Un marché juif en 1900.
800px-NYC_Mulberry_Street_1900
Mulberry Street, Little Italy (1900).
Clam seller in Mulberry Bend, N.Y.
Vendeur de rue dans Little Italy (1900).
New York circa 1900.
Mott Street dans Chinatown (1900’s).
Métro

Ce n’est qu’en 1904 que fut inaugurée la première ligne de métro souterraine de la ville de New York. Avant cela, la ville possédait plusieurs lignes de chemin de fer aériennes. La première ligne de métro souterraine, qui reliait la mairie (City Hall) au Bronx, connut un succès retentissant.

Entrance to Manhattan subway station, early 1900s
Entrée d’une station de métro dans Manhattan (1900’s).

La première ligne, exploitée par la Interborough Rapid Transit Company (IRT), comptait 28 stations sur une longueur de 14 kilomètres. Des milliers de new-yorkais faisaient la queue pour profiter de cette nouvelle attraction révolutionnaire, promettant une escapade de la mairie à Harlem en moins de 30 minutes pour 5 cents.

wsj12519040808
Inauguration du métro de New York le 27 Octobre 1904.

Plus de 100 000 personnes ont utilisé le métro le premier jour de sa mise en marche. IRT ouvra de nouvelles lignes dans le Bronx en 1905, à Brooklyn en 1908 et au Queens en 1915.

NYC subway 1904
Carte du métro New-Yorkais en 1904.
Ellis Island

Bien que commencée en 1860, New York a connu des vagues successives d’immigration, notamment dans les années 1900. Les années 1905, 1906, 1907, 1910 et 1913 voient ainsi débarquer plus d’un million de migrants. L’année 1907 connue un record avec plus de 1,28 million de personnes qui entrèrent sur le territoire américain.

Immigrants arrive at Ellis Island in New York City in 1905.
Migrants arrivant à Ellis Island en 1900.

Pour en savoir plus sur l’immigration à New York, faites un tour sur nos articles concernant Ellis Island.

ELLIS ISLAND: HISTOIRE D’UNE ÎLE SYMBOLE DES ÉTATS-UNIS (1/2)
ELLIS ISLAND: PORTE D’ENTRÉE VERS LES ÉTATS-UNIS. (2/2)
 

Photographies de Shorpy – Detroit Publishing Co – Library of Congress – NYC Municipal Archives.

Une pensée sur “New York au début du XXe siècle (1900-1910)

  • 8 juin 2016 à 16 h 20 min
    Permalink

    Super article!!
    J’ai étudié l’histoire américaine en cours et l’article retrace bien cette période à NY! J’adore les photos vraiment merci pour cet article qui nous plonge dans l’histoire!

    Répondre
  • 17 novembre 2016 à 14 h 28 min
    Permalink

    Superbes photos en effet. Et pour se mettre dans l’ambiance de l.époque rien de mieux que la lecture de Manhattan Transfer de J. Dos Passos.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *