Spéciale Halloween: visiter Sleepy Hollow !

Qui dit Halloween, dit épouvante. Plongez dans l’atmosphère étrange de Sleepy Hollow, et partez à la recherche du cavalier sans tête !

Histoire

Pour la plupart d’entre nous, Sleepy Hollow est surtout connu comme un film de Tim Burton avec son univers étrange et mystérieux. Cependant, la légende de Sleepy Hollow est d’abord un récit fantastique, assez effrayant, écrit par Washington Irving en 1820. L’histoire est celle d’un lugubre cavalier sans tête qui tue plusieurs personnages dans de mystérieuses attaques. Le récit se déroule à Tarrytown, une ville du comté de Westechester, dans l’Etat de New York.

En 1854, Tarrytown South reçoit le nom d’Irvington, en l’honneur de l’écrivain. Ce n’est qu’en 1996 que Tarrytown North devient Sleepy Hollow, pour rendre hommage à l’oeuvre de l’écrivain.

Visiter Sleepy Hollow

Aujourd’hui, Sleepy Hollow est une petite bourgade de 9212 habitants, qui abrite des endroits classés monuments historiques nationaux. Le premier est le cimetière de la ville. L’endroit est classé dans le National Register of Historic Places, depuis 2009. Il est caractéristique des cimetières américains, avec les stèles apparentes. Le cimetière abrite des personnalités locales, comme des maires, des acteurs et actrices, des écrivains (W. Irving y est d’ailleurs enterré), etc. Visite pour le moins glauque, elle le devient encore plus grâce à des visites proposées la nuit. Frissons garantis ! (pour les amateurs de sensations fortes: Sleepy Hollow Cemetery Tours).

On peut aussi s’attarder  près du manoir de Philipsburg. Cette demeure vieille de 3 siècles, était à l’origine une ferme, appartenant à une famille de marchands anglo-néerlandais. Philipsburg Manor est un site historique qui raconte l’histoire de 23 esclaves africains qui ont vécu et travaillé dans ce manoir en 1750. L’histoire du développement du commerce et de la diversité culture à l’époque coloniale y est aussi évoquée. La visite du manoir permet de connaître la vie quotidienne des esclaves de l’époque et d’en apprendre davantage sur leurs activités agricoles. Mieux qu’une simple visite, le manoir de Philipsburg se transforme en un paysage terrifiant gouverné par les morts-vivants lors de soirées spéciales, appelées “Horseman’s Hollow” : are you ready to be scared out of your mind?

Une pensée sur “Spéciale Halloween: visiter Sleepy Hollow !

  • 24 décembre 2014 à 18 h 08 min
    Permalink

    En tant que fan de Tim Burton, j’apprécie beaucoup cet article. J’aimerais beaucoup visiter cette ville. Un jour peut-être…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *