Visiter la Statue de la Liberté !

Symbole par excellence de la ville de New York, la Statue de la Liberté est un incontournable pour un premier séjour dans la ville américaine. Situé à l’embouchure de l’Hudson sur Liberty Island, cet emblème new-yorkais accueille chaque année près de 4 millions de touristes.

Histoire

L’aventure commence le 21 avril 1865 en France. Pendant un rassemblement, le politicien Édouard de Laboulaye, fervent partisan de la démocratie américaine,  propose l’idée de la construction d’une statue gigantesque à offrir aux Américains pour sceller l’amitié entre les deux pays et célébrer les 100 ans de la déclaration d’indépendance des États-Unis.

La réalisation de la Liberté éclairant le monde est confiée au sculpteur français Auguste Bartholdi. Gustave Eiffel, le créateur de la Tour Eiffel, participa à l’élaboration des plans.

La construction de la statue commença mais on se rendit rapidement compte qu’elle ne serait pas prête pour le centenaire de la déclaration d’indépendance, en juillet 1876. Bartholdi décida donc de réaliser la partie la plus importante : la torche de la statue de la Liberté. Le flambeau arriva aux Etats Unis en septembre 1876, après les festivités.

Le financement de la statue de la Liberté a été difficile à assurer. Des collecte de fonds furent lancées aux Etats-Unis et en France. Lors de l’exposition universelle de 1878 à Paris, la tête de la statue fut exposée au champ de Mars. On peut la visiter, l’argent ainsi recueilli servira à financer les travaux. La main a, quant à elle, été présentée à l’exposition de Philadelphie en 1876.

Exposition du visage de la Statue de la Liberté en 1878 sur le Champs de Mars.

Pendant plusieurs années, le projet fut interrompu à cause des problèmes de financement. L’édifice fut finalement achevé en juillet 1884.

En France, les travaux de démontage de la statue débutèrent en janvier 1885. Chaque pièce fut numérotée et empaquetée afin d’embarquer au Havre en mai 1885. Il a fallu 210 caisses pour la transporter.

Le bateau chargé de la Statue de la Liberté arriva à New York en juin. Une fois le piédestal achevé, les travaux de reconstruction de la statue commencèrent au printemps 1886.

La statue fût inaugurée le 28 octobre 1886 par le président des États-Unis Grover Cleveland, en présence notamment du vice-président du Sénat français Frédéric Desmons. Les cérémonies furent très festives: des fanfares, des feux d’artifice et des défiles militaires ont été organisés. Auguste Bartholdi était également présent, c’est lui qui fit tomber le voile qui cachait le visage de la statue et lança ainsi les festivités. Malheureusement, Édouard de Laboulaye n’assista pas à ce moment d’histoire puisqu’il est mort en 1883.

La Statue de la Liberté est devenue le symbole de l’immigration au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, alors que plus de 9 millions d’immigrants arrivaient aux États-Unis. La statue étant souvent la première chose qu’ils voyaient depuis le bateau.

Description

La Statue de la Liberté tient dans sa main gauche une tablette sur laquelle est inscrit “JULY IV MDCCLXXVI ” la date de la déclaration d’indépendance des Etats-Unis (4 juillet 1776). A ses pieds se trouvent des chaînes brisées symbolisant la liberté, la démocratie et l’abolition de l’esclavage. Sur le piédestale se trouve une plaque en bronze où est gravée un poème d’Emma Lazarus intitulé « The New Colossus » (1883) :

Donne-moi tes pauvres, tes exténués,
Qui en rangs pressés aspirent à vivre libres,
Le rebut de tes rivages surpeuplés,
Envoie-les moi, les déshérités,
Que la tempête me les rapporte,
De ma lumière, j’éclaire la porte d’or !

Pour en savoir plus, lisez notre article : Les secrets de … la Statue de la Liberté

La visite

Pour vous rendre sur Liberty Island, l’île où se trouve la Statue de la Liberté, il faudra prendre un bateau à Battery Park dans le sud de Manhattan ou au Liberty State Park dans le New Jersey. Une fois arrivé à la Statue de la Liberté, vous pourrez visiter le piédestal, la couronne et vous promener sur l’île qui offre un point de vue exceptionnel sur Manhattan. A l’intérieur du piédestal se trouve un musée qui explique les différentes étapes de construction et d’acheminement de la statue.

Sachez que pour accéder à la couronne de la Statue de la Liberté, il faudra monter 354 marches et réserver un ticket plusieurs mois à l’avance ! D’en haut, la vue à 180° est magnifique sur la baie de New York, Manhattan et Brooklyn.

Sur Liberty Island, vous pourrez apercevoir plusieurs statues représentant les 5 personnages clefs de l’histoire de cet édifice. Il y a Edouard de Laboulaye, Auguste Bartholdi, Gustave Eiffel, Joseph Pulitzer (qui aida a lever des fonds pour la construction de l’édifice) et Emma Lazarus.

Statue d’Auguste Bartholdi

Vous pourrez ensuite prendrez le ferry pour visiter Ellis Island où se trouve le Musée National de l’Immigration. Cette île a accueilli des millions de migrants, qui après avoir traversés l’Atlantique, arrivaient ici avant d’entrer sur le territoire américain. Vous pourrez découvrir cette île à votre guise et y rester aussi longtemps que vous le désirez.

Pour en savoir plus :
– ELLIS ISLAND: Histoire d’une île symbole des États-Unis
– ELLIS ISLAND: porte d’entrée vers les États-Unis

Si vous souhaitez voir Miss Liberty de plus près sans débourser 1$, prenez le Staten Island Ferry. Le trajet est gratuit et le ferry passe juste à côté de la Statue de la Liberté, sans s’arrêter à Liberty Island.

INFOS PRATIQUES :
– QUELLES SONT LES HEURES D’OUVERTURE ?
Le premier ferry pour Liberty Island part tous les jours à 9h30 (du 1er Janvier au 10 Mars 2017) ou à 8h30 (du 11 Mars au 26 Mai 2017). Le dernier ferry quitte Liberty Island à 17h. Les ferries partent toutes les 30 minutes.
– QUEL EST LE PRIX ?
18.50$ pour les adultes, 9$ pour les enfants de 4 à 12 ans, gratuit pour les moins de 4 ans et 14$ pour les plus de 62 ans pour les tickets “Reserve Only” et “Reserve Only + Pedestal Access”.
Pour monter dans la couronne, ajoutez 3$ pour avoir le ticket “Reserve + Crown”  + INFOS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *